C’est le conditionnement idéal pour votre viande de boeuf.

Hygiène

La viande tranchée est conditionnée immédiatement, ainsi protégée contre les contaminations externes.

Saveur

Le sachet hermétiquement fermé préserve tous les arômes de votre viande : restitution des odeurs naturelles dès l’ouverture.

Tendreté

L’absence d’air dans le sachet accentue le “phénomène naturel de maturation” améliorant ainsi la tendreté de votre viande.

Cuisson

Lors de la conservation au congélateur, les morceaux ne se dessèchent pas. Lorsque vous cuisinez, votre viande est moelleuse et fondante.

Stockage

L’encombrement est minimal dans le congélateur et l’étiquetage est clair et précis.

Sortez votre sachet la veille du congélateur et placez-le au réfrigérateur.

Ouvrez votre sachet 1 heure avant de cuisiner votre viande. La viande se trouve alors à température ambiante juste avant la cuisson.

Astuce rapide !

Plongez le sachet encore congelé dans un récipient contenant de l’eau à température ambiante (surtout pas chaude). Cela permet de décongeler votre viande en quelques dizaines de minutes pour le cas où vous auriez oublié de la décongeler plus tôt.

Il ne faut en aucun cas utiliser le micro-ondes. La situation à privilégier est la décongélation douce au réfrigérateur.

Pour apprécier pleinement les différents morceaux du bœuf et du veau de pré, suivez ces quelques conseils.

Morceaux à poêler, à griller (steaks, entrecôte, faux-filet, escalopes, etc.)

La viande ne doit pas être « froide » au moment d’être saisie. Bien ouvrir le sachet auparavant et laisser la viande respirer, elle diffuse alors tout son arôme à température ambiante.

Décongélation : il est indispensable de bien décongeler la viande avant la cuisson.

Cuisson : poêle ou grill très chaud. Saisir rapidement d’un côté puis de l’autre pour conserver le sang à l’intérieur de la viande et garantir son moelleux. Cuire ensuite à votre convenance, saignant, à point ou bleu.

Matière grasse : pour la cuisson au grill vous pouvez enduire au préalable votre pièce de viande de matière grasse pour éviter le dessèchement de la viande. Pour la cuisson à la poêle, ajoutez la matière grasse en fin de cuisson.

Assaisonnement (sel, poivre, etc.) : si vous assaisonnez avant la cuisson, il sera bien diffusé dans toute la pièce de viande. Nous vous conseillons néanmoins de saler en fin de cuisson. Rappel : les préparations hachées sont déjà salées !

Conseil : ne « piquez » pas les saucisses et merguez de bœuf, faites les cuire à votre convenance, saignantes ou à point.

Morceaux à rotir (rôti saignant, côte de bœuf)

Décongélation : il est indispensable de bien décongeler la viande avant la cuisson.

Cuisson : préchauffer au préalable le four ainsi que le plat à 250 °C, introduire ensuite votre pièce de viande. Programmer le temps de cuisson à raison de 1/4 heure par 500 gr (épaisseur moyenne).

Matière grasse : suivant le type de four dont vous disposez, vous pouvez enduire votre pièce de viande au préalable.

Assaisonnement (sel, poivre, etc.) : si vous assaisonnez avant la cuisson, il sera bien diffusé dans toute la pièce de viande. Nous vous conseillons néanmoins de saler en fin de cuisson.

Conseil : En fin de cuisson retirez votre pièce de viande du plat, faites fondre du beurre et déglacez en ajoutant un peu d’eau tiède.

Morceaux à cuisson lente, à bouillir, à mijoter (pot au feu, bourguignon, braisé, jarret, etc.)

Décongélation : il est préférable de bien décongeler la viande avant la cuisson.

Cuisson des morceaux à bouillir : plongez votre pièce de viande dans l’eau froide ou chaude avec l’assaisonnement. Cuire pendant 3 heures si vous utilisez un plat traditionnel et divisez par deux le temps de cuisson si vous utilisez une cocotte minute.

Cuisson des morceaux à mijoter : saisir la viande sans matière grasse et avec l’assaisonnement avant de faire mijoter. Cuire pendant 3 heures si vous utilisez un plat traditionnel et divisez par deux le temps de cuisson si vous utilisez une cocotte minute.

Conseil : les légumes cuisent plus rapidement que la viande, ils doivent donc être ajoutés au bon moment.